Nos meilleurs conseils pour rouler en vélo électrique sous la pluie.

 Le vélo électrique sous la pluie : oui c'est possible !

Peu importe les saisons, on est jamais à l'abri d'une grosse averse... Si l'on se déplace à vélo, mieux vaut avoir les bons équipements et adopter les bons gestes pour rester au sec et ne pas glisser. Bien équipé, impossible de renoncer à prendre son vélo sous prétexte de conditions météorologiques très médiocres. Il existe des solutions très pratiques, simples à appliquer qui vous permettent de garder le sourire et de rester en selle. 

Chez Ridolo, nous roulons toute l'année en VAE pour nous rendre au travail, dans cet article nous vous partageons nos astuces pour anticiper une météo digne d'un mois d'octobre. Si vous avez déjà franchi le cap ou que vous êtes en voie de devenir un vélotafeur hors paire et que vous vous posez quelques questions, découvrez nos trucs et astuces pour rouler à vélo toute l'année, sous tous les temps. Taraudé par ces épineuses questions : comment bien protéger son vélo ? Comment bien s'équiper en cas de pluie ? Ou encore comment adopter sa conduite sur sol mouillée ou glissant. Découvrez nos petits trucs et astuces Ridolo. 

 

 Protéger son vélo électrique en cas de pluie 

Gardez le bien au sec ! Afin de prendre soin de son vélo toute l'année et en toutes circonstances, il est préférable de la stocker dans un endroit protégé. Il existe également des bâches de protection. 

Vérifiez la protection de la batterie : votre batterie doit être correctement fixée pour bien assurer son étanchéité. Lorsque vous la rechargez, son emplacement doit bien rester hermétique. Plus l'indice de certification IP est élevé, plus l'appareil est étanche. Cependant il ne faut jamais immerger son vélo ou encore le laver sans enlever la batterie. L'immersion du vélo est toutefois interdite chez Ridolo. 

Pour la préserver de l’usure : bien la mettre à l’abri, voire la retirer en cas d’averses. Nous vous conseillons donc d’enlever la batterie et de la stocker à bonne température, une fois arrivé à destination.

 

protéger son vélo électrique sous la pluie

Bien s'équiper contre la pluie à vélo 

Il existe de multiples accessoires qui vous permettent de rouler sans vous mouiller et de rester étanche. S'il pleut, votre persuasion et votre motivation à maintenir le vélo comme moyen de déplacement sont fondamentales. Libérez-vous de l'idée que la pluie est une contrainte : il vous suffit de porter les bons équipements. Ils ne sont d'ailleurs pas les plus excessifs en matière de prix. 

Pour vous protéger de la pluie et vous assurer une bonne conduite, il vous faut un équipement complet qui protège les différentes parties du corps.

  • Le haut du corps : privilégiez une veste étanche et très respirante pour évacuer la transpiration ou condensation, beaucoup de vestes tiennent dans une poche. Le poncho pour des courts trajets est une bonne alternative. Utilisez une housse de casque pour les zones aérées et des lunettes ou une visière sur un casque pour protéger vos yeux des projections. Il existe des filtres adaptés pour protéger vos yeux été comme hiver. S'il fait froid, avec du vent et des précipitations abondantes, pensez à mettre des gants anti-dérapants ou des manchons de vélos imperméables. 
  • Le bas du corps : choisissez un sur-pantalon imperméable et respirant. Certains couvrent vos chaussures mais sinon il existe des guêtres pour garder les pieds bien au sec. 

    Les autres accessoires très utiles : 
  • Des housses de protection pour protéger sac à dos ou sacoche. 
  • Des gardes-boues, il existe même des portes-parapluie et des housses pour protéger la selle. 
  • Des lampes à fixer sur le vélo voire sur certains accessoires pour bien être visible auprès des autres usagers. 
  • Des sonnettes pour être audible du plus grand nombre et anticiper sa trajectoire.  

 

Adapter sa conduite en vélo électrique en cas de pluie 

Faire du vélo électrique sous la pluie nécessite d'adopter des comportements différents afin de rester le plus possible en sécurité et de ne pas être dangereux pour les autres. Quelques bons usages sont à mettre à place : 

  • Anticiper et redoubler de vigilance : s'il pleut le nombre de dangers augmente car la chaussée devient plus glissante et la visibilité diminue. L'anticipation est donc plus grande. Vous devez adapter votre vitesse et votre conduite afin de prévenir tous risques potentiels. 
  • Bien freiner sous la pluie : pour ne pas faire un beau soleil ! Privilégier le frein arrière en appuyant plusieurs fois et légèrement, plutôt que brusquement. Votre distance de freinage peut être différente en fonction des jantes de votre vélo. Chez Ridolo, nos vélos sont équipés de freins à disque, malgré tout mieux vaut rester prudent car votre adhérence est réduite et par conséquent la distance de freinage est plus longue. 
  • Ne pas rouler sur les surfaces à risques : certains revêtements peuvent vite devenir dangereux car très glissants: plaques de chantier, plaques d'égout, rails de tram, les surfaces peintes. Soyez prudent ! 
  • Conserver son adhérence sur route mouillée : vérifier bien l'état de de vos pneumatiques et leur pression. Par temps de pluie il est recommandé de moins gonfler vos pneus pour augmenter la surface de contact avec le sol et avoir une adhérence plus forte, notamment dans les virages. 

  

Adopter le vélo électrique comme moyen de locomotion principal a de nombreux avantages, pour en bénéficier tout au long de l'année et se libérer des contraintes météorologiques, il faut anticiper une mauvaise météo et s'équiper en connaissance.  Pour assurer votre sécurité et celle des autres usagers : adoptez votre conduite, équipez-vous pour rester au sec et protéger votre vélo de la pluie et de l'humidité. 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés