Les accessoires indispensables pour rouler en vélo électrique toute l'année

Comment bien s'équiper pour se rendre au travail en vélo électrique toute l'année ?

Ça y'est le cap est franchi ? Vous avez troqué votre voiture pour un vélo électrique, ou vous êtes sur le point de le faire ? Se rendre au travail peut devenir un véritable parcours du combattant : trafic, transports, travaux, bouchons, pollution, fatigue... Tandis que se rendre au travail au vélo est synonyme de liberté, d'évasion ... Cela devient une habitude, elle s'est développée chez de plus en plus de salariés, d'entrepreneurs, d'hommes d'affaires et travailleurs de tout type. Ils adoptent le vélo électrique comme moyen de transport principal sur les trajets domicile-travail.

Vous hésitez encore ? Pour faciliter vos déplacements et vous rendre au bureau dans les meilleures conditions possibles, il existe une large gamme d'équipement pour transporter ses affaires et aller au travail à vélo.

Pour vous donner tous les trucs et astuces pour devenir un vélotafeur hors pair et adopter cette pratique le plus sereinement possible, nous vous avons sélectionné les équipements indispensables pour se rendre au travail à vélo toute l'année

Le vélotaf reste une pratique sportive, même si elle reste douce. Il est donc primordial de prévoir un équipement adapté, confortable qui assure votre sécurité et votre plaisir d'être à vélo. Une tenue de vélotaf complète vous assure l'imperméabilité, la respirabilité, le confort et la sécurité pour vous-même et les autres usagers. 

 

 

 

Vêtements et accessoires pour assurer sa visibilité à vélo

Il est plus que fondamentale de se faire bien voir en VAE. Il faut vous assurer une visibilité à 360°. Il faut que vous soyez identifié en un seul coup d’œil, en plus des lumières, des réflecteurs et des catadioptres à poser sur votre vélo qui vous permettent d’augmenter votre visibilité latérale, vous pouvez par exemple apposer des éléments réfléchissants, comme des bandes réfléchissantes ou des lanières à poser sur vos bras.

Nous vous conseillons de porter des vêtements clairs, voyants dans l’idéal comme un gilet fluorescent. De nuit, ajoutez des éléments réfléchissants à votre tenue. Pensez aussi à utiliser l’éclairage de jour comme de nuit. Les cyclistes vêtus d’habits sombres sont visibles à une distance de 25 m, contre 40 m avec des couleurs claires et 140 m avec des éléments réfléchissants. En plus de l’éclairage obligatoire, il est autorisé d’installer des dispositifs lumineux supplémentaires. Des catadioptres sur les rayons ou des couvres-rayons réfléchissants, voire des pneus réfléchissants sur les côtés accroissent la visibilité latérale.

 

Être bien visible en vélo électrique

 

Nota Bene : les équipements suivants sont obligatoires en Suisse :

  • une lumière blanche à l’avant et rouge à l’arrière,
  • deux freins (roue avant et arrière),
  • des réflecteurs,
  • des pneus ou autres bandages présentant à peu près la même élasticité,
  • des pédales munies de réflecteurs à l’avant et l’arrière.

A vélo, il n’est pas toujours évident de voir à tout moment tous les dangers qui nous entourent. C’est pourquoi beaucoup investissent dans un rétroviseur. Ce dernier permet d’avoir une vue sur l’arrière du vélo. Vous pouvez ainsi savoir si d’autres vélos vont vous dépasser ou si une voiture se situe dans votre périmètre. Cet accessoire vous protège et vous permet d’anticiper votre conduite à vélo. Il vous permet aussi de vous aider à vous déporter sur la route sans gêner d’autres usagers.  

 

Les meilleurs accessoires et astuces pour se protéger du froid et de la pluie à vélo. 

Les vêtements de pluie sont conçus pour vous permettre de rester au sec, sans être gêné par la pluie, l’humidité le froid. Protégé de la tête aux pieds, vous passerez entre les gouttes. 

Bien choisir ses vêtements contre la pluie en vélo

 

Les capes de pluie sont devenues très fashion, elles présentent des ouvertures pour passer les bras et faciliter la descente du vélo. Les pantalons de pluie ou les sur-pantalon offrent élasticité et imperméabilité. Pensez à utiliser des guêtres pour protéger vos mollets. Choisissez la tenue qui vous apporte le plus de confort et qui est le plus pratique, chacun ayant ses préférences

Pour vous protéger du froid, l’équipement à prévoir pour aller travailler est tout à fait habituel : gants, cache-cou, bonnet. Avec le vent et le froid il est conseillé d’investir dans une paire de gants qui protègera vos mains. Essayez de choisir un modèle dont les embouts sont compatibles avec votre téléphone afin de ne pas avoir besoin de les enlever à chaque fois que vous voulez le manipuler. Les gants doivent être bien chauds et à la fois fins pour vous permettre de freiner. Il existe aussi des manchons que l’on peut adapter sur les poignées du guidon.

Les meilleurs accessoires antivols pour votre vélo électrique

Attacher votre vélo sur votre lieu de travail nécessite d’avoir un bon cadenas pour vélo électrique. Vous devez pouvoir attacher votre vélo à un point fixe en englobant la roue et le cadre. Nous recommandons les antivols pliants, sont légers et compacts, ils se rangent facilement dans une housse à fixer sur le cadre. 

Comment bien choisir son antivol pour son vélo

II existe aussi les antivols en U en acier, les antivols de cadre, les antivols pour selle et roues avec un système de verrouillage spécifique. Les antivols connectés, dernière révolution, grâce à une connexion bluetooth plus besoin de clé pour le déverrouiller.

Sachez que les antivols rigides sont beaucoup plus résistants qu’un câble classique. 

Choisissez le bon emplacement pour ne pas vous faire voler votre VAE, favorisez un point d’ancrage avec plusieurs vélos, dans un lieu de passage. Accrochez toujours votre vélo à un point fixe et par le cadre même pour un arrêt de courte durée. 

Lorsque vous prenez un abonnement tout compris avec Ridolo, l'antivol est compris ! 

 

 

Pédaler en sécurité grâce à un casque de vélo. 

Pour pédaler en toute sécurité vous devez porter un casque, lors de l'achat d'un casque de vélo veillez à ce qu'il soit aux normes européennes en vigueur (EN 1078).
Depuis le 1er juillet 2012, le port du casque est obligatoire en Suisse pour les vélos électriques dits rapides, c'est-à-dire ceux qui disposent d'une assistance jusqu'à 45 km/h. En revanche, le taux de port du casque est bien plus faible chez les conducteurs de vélos électriques lents, avec assistance jusqu'à 25 km/h.
Pourtant, les vélos électriques lents représentent la majorité des e-bikes en circulation en Suisse.

 

Comment bien choisir son casque de vélo ? 

  • Lorsque vous essayez un masque, veillez à ce qu'il soit à votre taille.
    Il doit être bien ajusté : ni serré, ni bougé. 
  • Le bord du casque doit se trouver à deux doigts au-dessus du nez. 
  • Les sangles doivent être tendues : il ne doit y avoir de place que pour un ou deux doigts entre le menton et la sangle. Privilégiez un casque qui contribue à vous rendre visible. Le casque de vélo protège seulement s'il est bien ajusté.

Les prix varient énormément, certains sont intégrales, d'autres possèdent une visière. Choisissez celui qui correspond le mieux à votre usage : routes empruntées, conduite de nuit, distance, etc. 

 

 

 

Comment bien transporter ses affaires à vélo électrique ? 

Pour aller au travail, ou pour aller faire vos courses, optez pour la sacoche amovible qui pourra être fixée sur le porte-bagages. Une fois détachée, vous n’aurez plus qu’à la transporter. Chez Ridolo, nous vous proposons les sacoches cobags. C'est un accessoire très pratique pour faire vos courses, glisser un ordinateur, une tablette ou des livres.  Elles s'accrochent au porte-bagage de votre vélo et le tour est joué.

 

 

 

Ridolo ebike en abonnement tout compris

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés